08 septembre 2011

Shane Stevens

Je suis venu à bout de Thomas Bishop et d'Adam Kenton en trois semaines. Un livre vraiment puissant, terrible et qu'il faut absolument lire, pour qui s'intéresse de près au thriller. Une plongée si noire dans l'âme humaine qu'on en vient presque à croire en Dieu.

Personne ne peut imaginer le plaisir que j'ai ressenti à lire enfin, un roman (880 pages tout de même) en un laps de temps sérieux. Lire est un bon moyen de revenir vers l'écriture (qui a occupé 13 ans de ma vie) et - telle une amante impossible à satisfaire - que je n'ai pas su cajoler comme le méritait. Elle m'a abandonné (d'autres affaires plus sérieuses l'occupaient) et je n'ai rien fait pour la retenir, alors aujourd'hui et jour après jour, je vais la charmer, l'envoûter, la diaboliser, l'inviter à me rejoindre, me retrouver et elle redeviendra mon amante et ma ménade. 

Depuis, je m'accroche à mon livre comme un trader à son téléphone ET CELA NE DOIT PAS CHANGER.

 

Posté par david75018 à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Shane Stevens

Nouveau commentaire